La Journée Mondiale des Troubles Bipolaires au CHPG

La journée mondiale des troubles bipolaires est organisée en France depuis 2015 par ARGOS 2001 (Association d’usagers dédiée aux troubles bipolaires) et la Fondation FondaMental (Fondation de coopération scientifique dédiée à la lutte contre les troubles psychiatriques majeurs)

Anciennement appelés psychoses maniaco-dépressives, les troubles bipolaires sont des troubles de l’humeur qui se caractérisent par l’alternance de phases d’exaltation de l’humeur avec augmentation de l’énergie et des activités, et de périodes de baisse de l’humeur (dépression). L’Organisation Mondiale pour la Santé (OMS) classe cette pathologie parmi les 10 pathologies les plus invalidantes car en cas de prise en charge insuffisante, de retard de diagnostic, elle est associée à une mortalité prématurée, des pathologies médicales chroniques (troubles cardio-vasculaires, diabète, hypertension).

La prévention et le dépistage précoce de cette maladie sont donc très importants et impliquent de nombreux acteurs.

Des réponses à la fois médicales, médico-sociales et associatives existent et permettent d’en freiner l’évolution chronique et de préserver l’insertion familiale, sociale et professionnelle des malades.

A l’occasion de la 3ème journée mondiale des troubles bipolaires, le Centre Expert du CHPG organise un colloque où différents acteurs débattront avec le public sur la prévention des rechutes.

Troubles bipolaires en quelques chiffres clés

  • 650 000 à 1,6 millions de personnes atteintes de troubles bipolaires en France
  • 15-25 ans, c’est l’âge du pic d’apparition des troubles bipolaires
  • 25% des patients atteints de troubles bipolaires risquent de commettre une tentative de suicide
  • 10 ans de retard au diagnostic entre un premier épisode et la mise en place d’un traitement régulateur de l’humeur
  • 10 à 20 ans d’espérance de vie en moins par rapport à la population générale
  • 1 patient sur 2 a des difficultés à suivre régulièrement son traitement

Source