Signature d’un accord entre la Fondation et le CNRS

À l’occasion d’une visite de SAS le Prince Albert II à l’Observatoire Océanologique de Villefranche-sur-Mer, la Fondation Prince Albert II de Monaco et le CNRS, agissant tant en son nom que pour le compte de l’Observatoire Océanologique de Villefranche-sur-Mer, ont signé un accord le 21 juin 2017. Cet accord a pour objet l’octroi par la Fondation d’un financement en vue de la réalisation d’un projet destiné à la mise en place de six balises Bioargo PH : BGC-Argo-pH.

Un flotteur Argo mesure, tous les dix jours, la température et la salinité de l’océan entre la surface et 2 km de profondeur. Un flotteur BGC-Argo complète ces mesures par celles de paramètres chimiques et biologiques.

Le projet de balises Bioargo PH vise au développement de la mesure de pH par flotteur-profileur de type Argo et à déployer six de ces robots pour commencer la mise en place d’un monitoring robotisé de l’évolution de l’acidité dans des zones océaniques clés. Le premier objectif de BGC-Argo-pH est donc de développer et de tester six flotteurs BGC-Argo mesurant, pour la première fois, l’ensemble des six paramètres recommandés par la communauté internationale, y compris le pH.

La Fondation Prince Albert II de Monaco poursuit ainsi son engagement pour le climat, en améliorant la connaissance du fonctionnement des océans.

Source