Le Réseau Drépanocytose forme à la prise en charge de la maladie en Afrique de l’Ouest

La Direction de la Coopération Internationale a réuni du 2& au 23 février les six médecins référents du « Réseau Drépanocytose » Afrique de l’Ouest-Madagascar pour finaliser un guide commun de prise en charge de la maladie.

Durant ces trois jours, les médecins ont finalisé ce guide médical qui permettra aux personnels de santé, peu ou pas formés à la prise en charge de la maladie, de dépister et de soigner les patients drépanocytaires, que ce soit dans un centre de santé en zone rurale ou bien dans un hôpital de référence.

La diffusion de ce guide, dans les 6 pays concernés, est prévue le 19 juin 2018, Journée mondiale de lutte contre la drépanocytose.

Créé en 2013 par la Direction de la Coopération Internationale (DCI), le « Réseau Drépanocytose » Afrique de l’Ouest-Madagascar vise à renforcer les partenariats entre professionnels de santé et associations de patients dans six pays (Mali, Burkina Faso, Niger, Mauritanie, Sénégal et Madagascar).

La drépanocytose, maladie héréditaire de l’hémoglobine, est la première maladie génétique au monde avec 50 millions de porteurs. Malgré cette forte prévalence et un taux de mortalité très élevé chez les enfants de moins de cinq ans non pris en charge, la maladie est peu connue et les efforts concernant la recherche et l’accès aux traitements demeurent timides.