Les Alpes de la Méditerranée candidates au Patrimone Mondial de l’UNESCO

Vendredi 24 février, à Cuneo, le Ministre de l’Environnement Gian Luca Galletti a officialisé la candidature des « Alpes de la Méditerranée » ; le dossier ayant été déposé par le Ministre italien quelques semaines plus tôt auprès du secrétariat de l’Unesco à Paris.

Des élus des communes concernées (79 communes sont sur le territoire candidat, dont 28 en Italie), l’ensemble des directeurs des parcs italiens, les parlementaires de la région et les représentants français et monégasques étaient présents.

« Ne vous étonnez pas du succès de cette candidature. Il y a ici toutes les caractéristiques positives, toute la volonté de travailler ensemble et un mariage parfait entre environnement et développement qu’il n’est pas facile de trouver ailleurs », a déclaré M. Gian Luca Galletti.

Pour rappel, l’objet de cette candidature, est un site transfrontalier d’une superficie de près de 270 000 hectares axé sur des valeurs géologiques (Critère VIII de l’Unesco). Le périmètre du bien s’étend sur le domaine terrestre et marin et implique trois états :  l’Italie, la France et Monaco.

La France était représentée par le département des Alpes Maritimes (Laurence Dalstein Richier, chargée de mission Environnement auprès du Cabinet du Président), et le Parc National du Mercantour (Laurent Scheyer, directeur adjoint).

La Principauté de Monaco était représentée par la Fondation Prince Albert II de Monaco (Philippe Mondielli, directeur scientifique de la Fondation Prince Albert II de Monaco et Hélène El Missouri, administrateur projets et membre de la branche italienne de la Fondation).

Pour en savoir plus : http://www.alpmediterranee.eu