Chilly-Mazarin : l’église Saint-Etienne flambant neuve pour la venue du Prince Albert II

Chilly-Mazarin, vendredi 30 mars 2018. L’imposant échafaudage destiné à protéger l’édifice en réfection est en cours d’enlèvement.

Jour après jour, la gangue d’armatures métalliques et de toiles tendues qui protège l’église Saint-Etienne de Chilly-Mazarin disparaît. Depuis de longs mois, cet édifice érigé entre le XIIe et XIIIe siècle, classé aux monuments historiques, fait l’objet de travaux d’ampleur, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur.

La restauration de la charpente du chœur et des bas-côtés, mais aussi celle des murs et des arcades de la nef, ont d’ores et déjà été menées à bien. Les installations électriques, la chaudière et les éclairages intérieurs ont aussi été remplacés dans la foulée.

Des travaux de plantation et d’aménagement des abords de l’église, d’éclairage extérieur et de remise en place d’objets d’art à l’intérieur de la structure religieuse seront menés avant le retour des fidèles.

Le prince de Monaco a mis la main à la poche

Ces derniers ne seront pas les seuls à apprécier le résultat de cet important lifting nécessitant un budget de 560 000 €, dont 213 000 € de subvention de la part de la direction régionale des affaires culturelles (Drac). Programmée le 19 juin, la bénédiction de l’église par le Père Juvenal se fera en présence d’Albert II. Le prince de Monaco, également duc de Mazarin et marquis de Chilly, a contribué au financement du chantier à hauteur de 20 000 €.

La première messe sera célébrée par Monseigneur Pansard, évêque d’Evry-Corbeil-Essonnes, le 23 juin à 18h30.

Source