Monaco Swan One Design, début du Nation Trophy

Image : SKORPIDI, Class: Clubswan 50, Sail n: RUS5007, Nationality: Russia

Le premier Monaco Swan One Design vient de toucher à sa fin pour les onze bateaux représentant huit nations présents en Principauté. Coup d’envoi du Nations Trophy Mediterranean League 2018, cette étape marque non seulement le début de la saison estivale au Y.C.M. mais également la naissance d’une collaboration unique entre le chantier de légende Nautor’s Swan et le Yacht Club de Monaco. « Une association naturelle autour de l’élégance et du sport » résume Bernard d’Alessandri, secrétaire Général du Y.C.M.

Avec une brise soutenue tout au long des quatre jours de course et des parcours atteignant parfois les 6,8 milles nautiques, les équipages engagés sur les cinq ClubSwan 50, les trois Swan 45 et les trois ClubSwan 42, ont bataillé dur pour briller au classement général final. Mais dès les premières heures de courses, le profil des leaders se dessinait…

ClubSwan 50 : domination incontestée
Selon Leonardo Ferragamo, à la tête de Nautor’s Swan et vainqueur en ClubSwan 50 avec son fidèle Cuordileone, cet évènement a connu un véritable succès auprès des armateurs : « c’est proprement incroyable d’amener les Swan sur ce magnifique plan d’eau. Nous rêvions depuis longtemps de nous associer avec le Yacht Club de Monaco dont les infrastructures permettent d’organiser de tels évènements. » Avec quatre victoires sur les neuf manches disputées, la formation italienne composée de grands noms de la voile, à l’image du tacticien Ken Read, barreur sur l’America’s Cup et de la Volvo Ocean race, n’a laissé aucune chance à la concurrence. « Nous avions pour objectif de gagner mais rien n’était joué d’avance tant la flotte était compacte et redoutable » en témoigne le temps très réduit (90 secondes) séparant les arrivées lors du premier jour de course.

Servis par des conditions soutenues et tactiques, les concurrents avaient pour double mission de se démarquer tout en restant à l’écoute des changements sur le plan d’eau. Constamment accroché au tableau arrière de Cuordileone, les suisses de Mathilde montent finalement sur la deuxième marche du podium à un point seulement des vainqueurs. Le ClubSwan 50 Skorpidi termine 3e alors que Vladimir Liubomirov (Bronenosec) du Y.C.M. se classe 4e.

Swan 45, Porron IX au top
Dans la catégorie Swan 45, Porron IX de Luis Senis Segarra a littéralement survolé l’épreuve empochant 7 victoires sur 9 manches. Une domination sans égale pour l’armateur espagnol, à l’image de la saison 2017 à l’issue de laquelle il avait remporté le titre de Champion du Monde de Swan 45. Ange Transparent 2 mené par Valter Pizzoli du Y.C.M. termine à une très belle deuxième place. Un résultat sans grande surprise pour le local de l’étape très régulièrement engagé dans les régates organisées à Monaco.

ClubSwan 42, une première qui fleure bon le succès
Après un début de régate parfaitement maitrisé, l’équipage de Far Star a donc transformé l’essai, dissipant les doutes à bord « nous sommes habitués à gagner le premier jour de chaque évènement et puis après nous relâchons le rythme. Ce fut différent sur cette épreuve et nous en sommes plus que satisfaits » expliquait l’armateur italien Lorenzo Mondo, également présent sur le plan d’eau monégasque pour la première fois. Le podium ClubSwan 42 est complété de deux autres formations italiennes : Digital Bravo et Mela.

Au classement des Nations, les résultats de Cuordileone et de Far Star hissent l’Italie en tête.

Le Y.C.M. met les petits plats dans les grands
Pas de répit pour le Yacht Club de Monaco qui, en collaboration avec bluewater, s’apprête à accueillir jeudi 5 avril, le premier concours des Chefs organisé dans le cadre de « La Belle Classe Academy », son centre de formation dédié aux professionnels de la Grande Plaisance. Présidé par S.A.S le Prince Albert II, le jury sera composé de grands noms du monde de la restauration tels que Stéphane Raimbault, Jacques Maximin, le chef étoilé Patrick Raingeard, Philippe Joannés ou encore Cédric Seguela. 12 chefs embarqués sur des super-yachts de plus de 40 mètres dont 5 battant le pavillon du Yacht Club de Monaco, vont ainsi s’affronter lors de cette édition 2018 à l’occasion de plusieurs rounds de 30 minutes durant lesquels il leur faudra préparer un plat original sur un thème imposé et à base d’un panier d’ingrédients « mystères ». Jugés sur leur créativité, l’optimisation de l’emploi des denrées, la présentation et les qualités gustatives du plat, les participants devront tout donner pour démontrer leur talent. Le grand vainqueur de cet évènement, remportera le Trophée Lalique, remis par S.A.S le Prince Albert II.

Epreuves sportives de haut-niveau dédiées aux armateurs, évènements sur-mesure visant à développer et promouvoir les métiers du yachting afin de susciter de nouvelles vocations (…), sont autant de rendez-vous du Y.C.M., qui contribuent au rayonnement de la principauté et qui s’inscrivent dans son projet de positionner « Monaco, capitale du Yachting ».

MONACO SWAN ONE DESIGN 2018 – Classement Général Final après 9 courses

ClubSwan 50
Cuordileone (ITA), Leonardo Ferragamo = 19 pts
Mathilde (SUI), Morten Kielland = 20 pts
Skorpidi (RUS), Andrey Konogorov = 28 pts

Swan 45
Porrón IX (ESP), Luís Senís = 11 pts
Ange Transparent (SUI), Valter Pizzoli = 16 pts
3. Miss K Checkmate (ITA), Piermarco Babando = 29 pts

ClubSwan 42
Far Star (ITA), Lorenzo Mondo = 13 pts
Digital Bravo (ITA), Alberto Franchi = 17 pts
3. Mela (ITA), Andrea Rossi = 25 pts

Source