Un jardin mécanique à la Villa Sauber

La villa Sauber (NMNM) accueille jusqu’au 28 octobre 2018, une exposition de Latifa Echakhch intitulée « Le jardin mécanique » : inspiré de la tradition du paysage romantique, caractérisé par les représentations d’une nature foisonnante et d’une architecture en ruines, «Le jardin mécanique » associe les souvenirs lointains de l’invention de Monte-Carlo aux impressions et souvenirs d’enfance de l’artiste. Née au Maroc, Latifa Echakhch a grandi à Aix-les-Bains où son père était employé au Casino Grand-Cercle, doté d’un prestigieux théâtre, en de nombreux points similaires à l’Opéra Garnier.

Latifa Echakhch a effectué plusieurs séjours en Principauté : elle s’est inspirée de différents lieux mythiques, comme l’Opéra Garnier, la Villa Sauber et le Jardin Exotique, mais aussi des collections du NMNM, tels des maquettes de décor ou des automates de Mme de Galéa, pour concevoir une exposition qui met en jeu notre perception du temps et de l’espace et indique la possibilité d’une survivance de la nature dans un décor post-apocalyptique.

Dans le cadre de cette exposition, le NMNM présente Salon géologique I, une installation de l’artiste Yto Barrada en collaboration avec la designer Stéphanie Marin dans le salon de lecture – espace de médiation de la Villa Sauber.

A noter qu’à l’issue de cette exposition, la Villa Sauber fermera pour plusieurs années de travaux.

Photo : © Direction de la Communication/Manuel Vitali