Le Conseil National s’engage pour la Transition Energétique

Stéphane Valeri, Président du Conseil National, signait le 7 mai, en présence de Marie-Pierre Gramaglia, Conseiller de Gouvernement-Ministre de l’Equipement, de l’Environnement et de l’Urbanisme, la Charte d’engagement du Pacte National pour la Transition Energétique, au nom de la Haute Assemblée de la Principauté. L’objectif, pour l’Institution : s’engager pour un Monaco décarboné.

Pour mémoire, le Pacte National, mis en place en janvier dernier, vise à engager la Communauté monégasque, afin d’atteindre les objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre, fixés à – 50% en 2030 par rapport à 1990 et à la neutralité carbone en 2050.

Le Pacte National est constitué d’une Charte d’engagement qui pose les trois priorités de la transition énergétique : mobilité, déchets, énergie. Il existe par ailleurs une douzaine de plans d’actions sectoriels (Institutions, particuliers, hôtels, commerces, promoteurs, architectes, industries, etc.) qui présentent des actions minimales obligatoires ainsi que leur incidence, en termes de gaz à effet de serre évités. Chacun prend ainsi conscience de ce qu’il peut concrètement réaliser, dans son domaine.

S.A.S. le Prince Souverain, suivi de Son Gouvernement, ont été les premiers signataires du Pacte National qui compte aujourd’hui près de 400 adhérents.

Légende photo : Stéphane Valeri signe la Charte d’engagement du Pacte National pour la Transition Energétique aux côtés de Marie-Pierre Gramaglia. A l’arrière, de gauche à droite : Fabrice Notari, Président de la Commission « Environnement et Qualité de vie » du Conseil National, Brigitte Boccone-Pagès, Vice-Présidente de l’Institution et Jean-Luc Nguyen, Directeur de la Mission pour la Transition Energétique.

© Michaël Alesi / Direction de la Communication