Monaco participe au financement du Conseil de l’Europe contre les violences et la corruption

Monaco réaffirme son soutien au Conseil de l’Europe en s’engageant à verser un montant minimal de 240 000 euros afin de soutenir les activités de cette Institution pour la période 2018-2019.

S.E. M. Rémi Mortier, Ambassadeur, Représentant permanent de la Principauté de Monaco auprès du Conseil de l’Europe, et Mme Gabriella Battaini-Dragoni, Secrétaire générale adjointe du Conseil de l’Europe, ont signé mercredi 9 mai, un accord de coopération biannuel entre Monaco et l’Organisation.

Les projets financés par le Gouvernement Princier correspondent aux engagements de la Principauté à l’international et concernent particulièrement les domaines suivants :

  • Combattre la violence à l’égard des femmes, la violence domestique et la violence contre les enfants dans la région de la Méditerranée du Sud ;
  • Plan d’action sur la protection des enfants réfugiés et migrants en Europe ;
  • Renforcement de l’efficacité de la Cour européenne des droits de l’Homme ;
  • Soutien à la mise en oeuvre de la Convention de Budapest relative à la lutte contre la cybercriminalité ;
  • Appui à la réalisation des objectifs de développement durable sur l’environnement, la protection de la biodiversité et le changement climatique à travers la Convention de Berne.

Compte tenu des circonstances budgétaires auxquelles le Conseil de l’Europe est actuellement confronté, l’Ambassadeur a également signé un accord relatif au versement d’une contribution exceptionnelle de 8 000 euros au GRECO (Groupe d’Etats contre la corruption) pour appuyer les activités de cet organe, en 2018. Enfin, 50 000 euros ont été versés par la Principauté afin de soutenir l’action de l’Organisation contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme dans les Etats et territoires couverts par MONEYVAL.