Parcoursup : Combien de lycéens ont obtenu une réponse dans le Var et les Alpes-Maritimes ? (vidéo)

Elle suscite des polémiques depuis sa mise en place. La plateforme Parcoursup remplace depuis cette année l’ancien système APB, qui avait conduit en 2017 à sélectionner des lycéens par tirage au sort. Désormais, les candidatures sont classées par les équipes pédagogiques… mais les problèmes sont loin d’être résolus.

68% des candidats ont reçu une proposition

France 3 Côte d’Azur s’est procuré les derniers chiffres de Parcoursup, dans le Var et les Alpes-Maritimes.

Selon l’Académie de Nice, parmi les 21 800 candidats, près de 15 000 ont reçu au moins une proposition, soit 68% des effectifs.
Mais tous n’ont pas validé leurs choix : moins de 40% d’entre eux ont donné une réponse définitive, beaucoup espérant remonter dans les listes d’attente et accéder à d’autres formations.

A ces chiffres, il faut ajouter ceux qui n’ont essuyé que des refus, souvent parce qu’ils avaient postulé exclusivement dans des filières sélectives : 137 d’entre eux ont déjà saisi la CAAES (Commission Académique d’Accès à l’Enseignement Supérieur), qui doit dès la semaine prochaine se pencher sur ces dossiers et proposer une alternative aux candidats malheureux.

« Dimanche en Politique » s’intéresse à Parcoursup

La rentrée universitaire va-t-elle mieux se passer que l’an passé ? Quotas de boursier, notes, lettres de motivation, réputation du lycée : quels sont les critères d’admission ? Doit-on parler de sélection y compris dans les filières normalement ouvertes à tous ?

On en débat ce dimanche 3 juin à 11h30 dans « Dimanche en Politique » sur France 3 Côte d’Azur, avec :

► Valérie Gomez-Bassac, députée 6ème circonscription du Var (LREM)
► Nathalie Fetnan, chef du service académique d’information et d’orientation Académie de Nice
► Enzo Llorens, lycéen, porte-parole de l’UNL (Union nationale des lycéens)
► Marc Bailly-Bechet, enseignant-chercheur, membre du collectif « Sauve ta fac 06 »

Source