Home»International»Monaco finance un système photovoltaïque au Centre archéologique d’Arkhangaï en Mongolie

Monaco finance un système photovoltaïque au Centre archéologique d’Arkhangaï en Mongolie

0
Shares
Pinterest WhatsApp

Le Centre de recherche et d’exposition archéologique de Tsatsyn Ereg, situé dans la province d’Arkhangaï en Mongolie a été équipé, entre août et septembre derniers, d’un système photovoltaïque solaire financé par le Gouvernement Princier.

Fonctionnant dorénavant aux énergies renouvelables, ce Centre archéologique, fruit de la mission conjointe menée par le Musée d’Anthropologie Préhistorique de la Principauté et l’Institut de l’Académie des Sciences de Mongolie, devient un modèle de bâtiment public respectueux de l’environnement.

Avec une puissance maximale de 4 kWc installés, ce système photovoltaïque va permettre l’alimentation en électricité du bâtiment, dans un pays qui dispose de 257 jours d’ensoleillement en moyenne par an. De plus, un système solaire thermique de fourniture d’eau chaude a également été installé. Les personnels du Centre archéologique ont été formés à la maintenance et à l’exploitation de ces nouvelles installations, par l’ONG Geres, partenaire technique du projet.

Pour rappel, les chercheurs de Mongolie et ceux du Musée d’Anthropologie préhistorique ont prolongé leur partenariat scientifique et culturel avec de toutes nouvelles missions archéologiques. Grâce à cette collaboration, le site de Tsatsyn Ereg a été inscrit sur la liste indicative de l’UNESCO.

Article précédent

Korben revient sur les Assises de la Sécurité

Article suivant

L’hydrogène une nouvelle fois au départ du e-rallye de Monte Carlo