Home»A la une»Un point sur le parc solaire monégasque

Un point sur le parc solaire monégasque

0
Shares
Pinterest WhatsApp

Depuis deux ans, les panneaux photovoltaïques partent à la conquête des toits de la Principauté, ceux d’habitations privées ou de bâtiments publics dont les écoles du Parc et des Révoires, ainsi que le Lycée Technique et Hôtelier. Prochaine opération programmée : l’installation de près de 500m2 de panneaux en toiture de la Caserne des Pompiers de Fontvieille. Ils permettront de produire 88 000 KWh annuels, de réduire le rejet de CO2 dans l’atmosphère de 7,2 tonnes par an et de rendre l’ensemble de la Caserne et ses 40 logements autonomes électriquement à près de 27%.

En avril dernier étaient inaugurés sur la toiture du Monte-Carlo Bay 1 000 m2 de panneaux photovoltaïques. Une centrale solaire financée, exploitée et réalisée par la SMEG, dans le cadre du contrat « SunE » bénéficiant de la subvention du Gouvernement garantissant pour 15 ans la production d’énergie photovoltaïque.

Enfin, cette année, à la mi-septembre, S.A.S. le Prince Souverain a inauguré une centrale de 2 425 m2 de panneaux photovoltaïques sur le toit du Grimaldi Forum, également installée par la SMEG. Cet équipement, qui anticipe les besoins de l’extension en mer et contribuera au bilan énergétique du futur quartier, bénéficie d’un financement de 1,5 M€ versé à l’Etat par la SAM l’Anse du Portier.

Pour encourager le développement du solaire auprès des particuliers, le Gouvernement a mis en ligne en juin 2017 un cadastre solaire qui renseigne tous les résidents sur la capacité de production solaire photovoltaïque de chaque toit de Monaco (www.cadastresolaire.mc). Depuis 2008, l’Etat leur propose des subventions à l’installation de panneaux solaires photovoltaïques et thermiques.

Enfin, la Principauté, grâce à la société Monaco Energies Renouvelables, créée en partenariat avec la SMEG, a acquis 8 centrales solaires en France, qui couvrent 10% de la consommation électrique de la Principauté.

Photo : Centrale solaire du Grimaldi Forum ©Direction de la Communication/Charly Gallo

Article précédent

Octobre Rose : le CHPG investit la ville

Article suivant

L’association BeMED lance un appel à micro-initiatives pour lutter contre la pollution plastique en Méditerranée