Home»A la une»La Conférence de la Francophonie dans les blocs de départ

La Conférence de la Francophonie dans les blocs de départ

0
Shares
Pinterest WhatsApp

A 48 heures de l’ouverture de la 36ème Conférence ministérielle de la Francophonie, les 30 et 31 octobre, Mme Louise Mushikiwabo, Secrétaire générale de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), à peine arrivée en Principauté, a répondu à ses premières sollicitations médiatiques, en l’occurrence devant les caméras de Monaco Info. Une interview à retrouver dans le journal télévisé de mercredi soir.

Mme Mushikiwabo mise beaucoup sur cet événement « pour resserrer les rangs au sein de la famille francophone, de nous unir toujours plus. Cette instance est très importante » confirme-t- elle. « D’abord pour moi car il s’agit de mon premier rendez-vous avec les ministres des différents états. Deuxièmement car nous sommes à la veille de notre cinquantenaire qui aura lieu en 2020 lors du sommet organisé en Tunisie ».

La Secrétaire Générale a profité de l’occasion pour rendre hommage à l’éclairage donné par la Principauté : « Que faisons-nous, êtres humains, habitants de la planète pour qu’elle aille mieux ? Pour améliorer son climat ? Ces questions doivent être posées, c’est pourquoi je suis très reconnaissante à la Principauté d’avoir voulu mettre en avant ce thème ».

Pour rappel, cet événement sur le thème « Réconcilier l’humanité et la planète : perspectives dans l’espace francophone à la veille des 50 ans de l’Organisation Internationale de la Francophonie » réunira les 88 Etats et Gouvernements membres de la Francophonie, 450 personnes provenant des 5 continents du monde sont attendues.

Monaco est membre de l’OIF depuis 1970, au moment de la création de l’Organisation.

Photo ©Michael Alesi – Direction de la Communication

Article précédent

No Finish Line en approche !

Article suivant

Programmes cinéma à Monaco du 30 octobre au 5 novembre