Les élèves du Lycée Albert 1er rencontrent une survivante d’Hiroshima
Culture

Les élèves du Lycée Albert 1er rencontrent une survivante d’Hiroshima

Le cours d’Histoire-Géographie d’une classe de Terminale L du Lycée Albert 1er a été consacré, le 7 novembre, à une rencontre organisée sous l’égide de l’ICAN (Campagne internationale pour abolir les armes nucléaires) avec Noriko Sakashita, qui a vécu, à l’âge de 2 ans, le bombardement d’Hiroshima, le 6 août 1945.

Devant un jeune public très attentif, cette « Hibakusha » (victime d’une attaque nucléaire, en langue japonaise) a fait part de son témoignage rare et poignant. Lors de l’explosion de sa maison, située à plus d’un kilomètre du point d’impact, ce témoin de l’Histoire, a été lourdement blessé par le souffle de l’explosion et a été exposé, lors de son évacuation, au phénomène de pluie noire, chargée de cendres et de poussières radioactives.

Mme Sakashita, rare survivante de cette catastrophe nucléaire, porte son témoignage à travers le monde entier en veillant à promouvoir la création de liens internationaux entre les entités œuvrant pour la paix, les droits de l’homme et la protection de l’environnement en rappelant que l’espoir réside dans la jeunesse de ce monde.

Photo : Noriko Sakashita, rescapée d’Hiroshima, témoigne devant les élèves d’une classe de Terminale du Lycée Albert 1er ©Direction de la Communication/Michael Alesi

9 novembre 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *