Home»Focus»Campagne de sensibilisation « indirecte » aux violences faites aux femmes

Campagne de sensibilisation « indirecte » aux violences faites aux femmes

- 21 novembre 2019
0
Shares
Pinterest WhatsApp

Dans le cadre de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes le 25 novembre, le Comité pour la promotion et la protection des droits des femmes a présenté la campagne de communication et le programme de cette journée.

Issue des réflexions menées au sein du Comité et élaborée en collaboration avec de nombreux partenaires, cette campagne a été créée sur le thème «Face à la violence faite aux femmes, Agissons ».

Communication en vidéo

Dans son communiqué officiel, le Comité précise que « La danse a été choisie pour évoquer de manière indirecte la violence physique et mentale dans une vidéo » qui sera diffusée sur les médias gouvernementaux : réseaux sociaux et Monaco Info, et déclinée en affichage en ville et dans la presse locale.

Un hashtag #ViolencesFemmesJagis devrait également permettre une diffusion virale de la vidéo.

Alessandra Tognoloni, soliste de la compagnie des Ballets de Monte-Carlo a interprêté cette danse sur une chorégraphie et une mise en scène de Marguerite Ferreira Boffa.

Au titre de sa convention de financement pour la communication avec le Gouvernement Princier, le club de basket de la Principauté s’est associé à la campagne. Ainsi, Saša Obradović, Entraîneur de la Roca Team, Dee Bost, meneur de jeu de l’équipe, Yakuba Ouattara et Oleksiy Yefimov, Directeur exécutif, ont participé à la campagne en enregistrant un message de soutien dans leur langue maternelle.

Action au théâtre

« Agissons » par une mesure concrète : des représentations de théâtre interactif, issues d’un partenariat avec le Club Soroptimist de Monaco, seront données au Théâtre Princesse Grace :

  • À 14h30 : un spectacle à destination des lycéens sur le thème des rencontres virtuelles, organisé grâce au soutien de la Direction de l’Education Nationale de la Jeunesse et des Sports.
  • À 18h : une représentation pour le grand public sur les violences conjugales intitulé « On aurait pu dire quelque chose ». L’entrée est libre et gratuite.

Ces spectacles, inédits en Principauté, permettent d’aborder de façon pédagogique le sujet des violences en faisant participer le public.

26 cas de violences commises envers les femmes ont été recensés à Monaco sur l’année 2019 par la Direction de la Sûreté publique sur des personnes résidant majoritairement en Principauté. Dans plus de la moitié des cas, il s’agit de violences physiques et pour un quart de violences sexuelles.

A titre de comparaison, 95 affaires de violence tous sexes confondus ont été enregistrées par le Parquet au cours de la précédente année judiciaire, soit du 1/10/2017 au 30/09/2018.

Numéros d’urgence et utiles

  • Pompiers : 18 ou 112
  • Police : 17 ou 93 15 30 15
  • Numéro d’information anonyme et gratuit 7j/7 : 0800 91 90 10

Article précédent

LE PÈRE NOËL A OUVERT SON SECRÉTARIAT À LA POSTE

Article suivant

Les Apprentis Collectionneurs à la Biennale de Venise