Home»Société»Social-santé»CICR et CHPG : cancers pédiatriques et 5G en filigrane

CICR et CHPG : cancers pédiatriques et 5G en filigrane

- 12 décembre 2019
0
Shares
Pinterest WhatsApp

Le Département des Affaires Sociales et de la Santé et un représentant du Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC) étudiaient le 6 décembre une possible collaboration.

Lié à l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), cet organisme international est actif sur les causes et la prévention du cancer pour établir des recommandations de santé publique.

Cancers pédiatriques, environnement et ondes électromagnétiques

Plusieurs pistes de collaboration se sont dessinées : l’expertise du CIRC pourrait permettre à l’Hôpital d’établir un registre des cancers et les échantillons de la biobanque mondiale pourraient alimenter les recherches du Centre Scientifique de Monaco sur les cancers pédiatriques.

Le CIRC examine les agents et substances utilisés au quotidien pour déterminer leur éventuel caractère cancérigène.

La Direction de l’Action Sanitaire sera régulièrement informée des travaux du CIRC concernant les ondes électromagnétiques.

Photo : De droite à gauche : Eric Voiglio, Médecin-inspecteur de santé publique, Yann Morvezen, Directeur des Ressources Matérielles et du Système d’Information du CHPG, Iacopo Baussano, Scientifique au CIRC, Alexandre Bordero, Directeur de l’Action Sanitaire, Cécile Ortholan, Chef du service de Radiothérapie au CHPG, Vincent Picco, Chargé de mission au Centre Scientifique de Monaco, Chloé Petruccelli, Secrétaire des Relations Extérieures au sein du Département des Relations Extérieures et de la Coopération, Delphine Lanzara, Chef de section au Département des Affaires Sociales et de la Santé et Julie Malherbe, Administrateur à la Direction de l’Action Sanitaire. ©DR

Article précédent

De potentielles aires marines protégées présentées devant la mission de Monaco à l’ONU

Article suivant

Parkour et sport en plein air sur la Nouvelle Digue