Les nouvelles règles des vélos et trotinettes électriques
Urbanisme

Les nouvelles règles des vélos et trotinettes électriques

Sur la base d’une réflexion menée par une quarantaine de représentants d’institutions et de la société civile, le Département de l’Equipement, de l’Environnement et de l’Urbanisme a fait évoluer les règles régissant l’utilisation des vélos et trottinettes électriques.

Ne m’appelez plus jamais trottinette

Electriques ou non, les trottinettes sont désormais des EDP, Engins de Déplacement Personnel. Derrière l’acronyme aux accents orwelliens, la distinction doit être faite entre les EDP motorisés et ceux qui ne le sont pas.

Les premiers peuvent emprunter la voie publique sous réserve du port du casque pour les moins de 18 ans et le port d’un vêtement ou d’un équipement rétro réfléchissant. Ils devront êtres équipés de freins, d’avertisseur sonore, de feux et d’un dispositif réfléchissant. Ils sont autorisés à rouler sur la chaussée, les voies de bus, les bandes et pistes cyclables. En revanche, ils sont interdits sur les trottoirs sauf poussés à la main.

Vélos : port du casque obligatoire pour les ados

La réglementation fixe également l’usage des vélos, notamment pour la question de la circulation sur les voies de bus. Le port du casque devient obligatoire pour tous les cyclistes jusqu’à 18 ans, il est désormais possible de circuler sur les voies de bus et l’âge d’utilisation de Monabike passe de 16 à 14 ans.

8 février 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *