Home»Environnement»De Nouveaux et Mystérieux Poissons au Musée Océanographique

De Nouveaux et Mystérieux Poissons au Musée Océanographique

- 26 février 2020
0
Shares
Pinterest WhatsApp

Les aquariologistes du Musée océanographique, d’Océanopolis et de Marineland se sont lancé un défi en passe d’être relevé : créer un banc de poissons hachette nains, à partir de larves élevées à l’aquarium. « A Monaco, après seulement quelques semaines d’acclimatation, les géniteurs fraîchement arrivés du Japon ont commencé à pondre », explique dans un communiqué l’Institut océanographique, qui ajoute que « les larves récupérées avec patience et minutie ont ensuite grandi sous le regard émerveillé des soigneurs ».

Cette démarche exprime également « l’importance d’une démarche responsable pour l’Institut océanographique vis-à-vis du milieu marin : avec cette reproduction en aquarium, les experts du Musée océanographique vont directement contribuer à la diminution de la pression de pêche sur cette espèce en milieu naturel ».

Mais la création d’un banc entier va demander « du temps et beaucoup de travail« , souligne l’institut océanographique, qui ajoute que cela restait toutefois « un rêve » qui « est en train de prendre forme sous nos yeux ! »

Le grand public pourra dans quelques mois découvrir à Monaco « ces merveilleux poissons et leurs mouvements somptueux lorsqu’ils forment un banc. »

Source
Cliché Creative Commons Pixabay

Article précédent

Programmes cinéma à Monaco du 26 février au 4 mars

Article suivant

Les «décors lumineux» de 1904 renaissent à la Villa Paloma