Coronavirus : laissez-passer pour les 4200 salariés italiens de Monaco
Economie, International, Social-santé

Coronavirus : laissez-passer pour les 4200 salariés italiens de Monaco

Le Gouvernement italien a annoncé ce lundi soir l’extension de la « zone protégée » à tout son territoire national. Cette mesure interdit les déplacements des personnes sauf pour raisons de santé, de nécessité ou pour le travail.

Près de 4200 travailleurs transalpins travaillent à Monaco dans les secteurs privés et public.

Le Gouvernement princier, qui a pris attache avec les autorités italiennes afin de mesurer la portée de ces décisions, peut assurer qu’elles n’impactent pas les nombreux salariés résidant en Italie qui viennent quotidiennement travailler en Principauté de Monaco.

La grande majorité des ressortissants d’Italie proviennent de la région de Vintimille, une zone qui n’a jamais été répertoriée dans les zones à risque.

Le Gouvernement princier s’est également assuré auprès des autorités françaises que les travailleurs venant d’Italie à Monaco puissent traverser le territoire français. La préfecture des Alpes-Maritimes a confirmé que les frontières franco-italiennes restent ouvertes.

L’accès au territoire français n’est donc pas limité.

Le Gouvernement princier a également informé les interlocuteurs sociaux de ces précisions qui ne devraient donc en rien changer le quotidien des travailleurs provenant d’Italie et de leurs employeurs.

Le Gouvernement princier maintien un contact permanent avec les autorités italiennes et françaises afin d’évaluer les potentielles évolutions de la situation.

10 mars 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *