Home»Société»Monaco a un nouvel Archevêque

Monaco a un nouvel Archevêque

- 10 mars 2020
0
Shares
Pinterest WhatsApp

Le lundi 9 mars 2020 Mgr Dominique-Marie David, nouvel Archevêque de Monaco
L’ordination de Mgr Dominique-Marie David, nouvel Archevêque de la Principauté, a eu lieu ce dimanche 8 mars en la cathédrale de Monaco. Elle a été célébrée par Mgr Bernard Barsi, Administrateur Apostolique du diocèse, entouré de Mgr Jean-Paul James, Archevêque de Bordeaux et Bazas, et de Mgr Yves Le Saux, Évêque du Mans, en présence de la Famille Princière et des plus hautes autorités de l’Etat.

L’ordination d’un archevêque est un événement historique dans la vie de l’Église, la dernière cérémonie à Monaco s’est déroulée en octobre 2000 pour l’ordination de Mgr Barsi.

Mgr David souhaite placer la famille, les jeunes et l’éducation au centre de ses missions, en développant les points suivants : « Comment les chrétiens baptisés peuvent trouver leur place de témoins du Christ dans la société aujourd’hui, en collaboration avec les prêtres ; respecter ce que chacun a vécu et avoir un regard d’attention envers celui qui est à côté de moi dans ce monde de plus en plus individualiste ; quel regard je porte sur ceux qui m’entourent ».

Mgr Dominique Marie David est né le 21 septembre 1963 à Beaupréau (Maine et Loire), dans le Diocèse d’Angers. Il a obtenu une Licence de Philologie anglaise à l’Université Catholique de l’Ouest à Angers, et a travaillé comme professeur d’anglais. Comme membre de la Communauté de l’Emmanuel, il a étudié à la Faculté de Théologie de l’Université Catholique de l’Ouest (Angers) et au Séminaire Interdiocésain Saint Paul de Louvain la Neuve (Belgique). Il a obtenu le Baccalauréat de Théologie à l’Université Catholique de l’Ouest.

Il a été ordonné prêtre le 29 juin 1991 pour le Diocèse de Nantes comme membre de la Communauté de l’Emmanuel.

Photo ©Direction de la Communication Michael Alesi

Article précédent

Monaco affirme sa présence parmi les cellules de renseignement financiers

Article suivant

Coronavirus : laissez-passer pour les 4200 salariés italiens de Monaco