Home»Brèves»Monaco Collectif Humanitaire fait son bilan 2019

Monaco Collectif Humanitaire fait son bilan 2019

- 12 mars 2020
0
Shares
Pinterest WhatsApp

Les membres du Monaco Collectif Humanitaire (associations, centres de soins et Gouvernement princier) ont tenu leur traditionnelle réunion annuelle mardi 10 mars 2020. Le bilan du Collectif est très positif : depuis sa création en 2008, 428 enfants -provenant principalement du continent africain – ont été opérés de pathologies cardiaques et parfois orthopédiques, à Monaco et à Nice, mais également depuis l’an dernier au Mali.

Nouveauté pour 2019, sur les 36 enfants pris en charge durant l’année par le Monaco Collectif Humanitaire (MCH), 10 l’ont été au Mali. En effet, 35 000 euros ont été alloués à la Chaîne de l’Espoir, partenaire du Collectif, afin de financer 10 opérations d’enfants au Centre Festoc de Bamako au sein de l’hôpital Mère-Enfant le Luxembourg.

Ce même hôpital accueille d’ailleurs la toute nouvelle salle de cathétérisme MAMOS (Mali-Monaco-SHARE), qui permettra de développer les prises en charge d’enfants et d’adultes au Mali et dans la sous-région. Cette unité, dont la première pierre avait été posée il y a 3 ans, a été inaugurée officiellement le mois dernier, à Bamako, en présence de Laurent Anselmi, Conseiller de Gouvernement – Ministre des Relations Extérieures et de la Coopération.

Durant la réunion, la Direction de la Coopération Internationale, qui pilote ce projet, a remercié les généreux et fidèles donateurs du MCH, en soulignant le rôle et l’engagement du footballeur Olivier Giroud, Ambassadeur du Collectif et des structures associatives membres.

Pour rappel, le MCH est une chaîne de solidarité qui regroupe 16 ONG monégasques membres, 3 ONG françaises partenaires et 4 centres de soins partenaires (Centre Cardio-thoracique de Monaco, Centre Hospitalier Princesse Grace, Institut Monégasque de Médecine et de Chirurgie Sportive (IM2S) et Hôpital Lenval, à Nice.).

Article précédent

"La Lanterne Magique au Théâtre, de Leibniz à Méliès", Conférence de Laurent Mannoni

Article suivant

Uber indésirable à Monaco !