22 mars : 5 nouveaux cas et un début de polémique
Social-santé

22 mars : 5 nouveaux cas et un début de polémique

Les autorités sanitaires de la Principauté ont été informées ce dimanche 22 mars que les analyses de 5 prélèvements se sont révélées positives au COVID-19.

Ceci porte donc à 23 le nombre de personnes touchées par le coronavirus dont une personne qui est aujourd’hui guérie.

Parallèlement, une polémique enfle sur Twitter où plusieurs voix s’élèvent pour réclamer de tester la population à l’instar de la Corée qui a parfaitement su gérer la crise, notamment avec 60.000 tests par jour et un confinement strict des personnes contaminées. Par comparaison, la France effectue 2.500, uniquement sur les patients à risque.

En proportion de la population, Monaco est à ce jour le 11e pays le plus touché au monde (source worldometers.info)

Autre motif de mécontentement : les consultations “ordinaires” semblent continuer au CHPG. Si de nombreux patients décommandent d’eux-mêmes leurs rendez-vous, plusieurs s’y rendent malgré tout et majorent le risque d’étendre l’épidémie par une contamination entre patients mais également des soignants.

Pour lutter contre cette situation, certains appellent au déclenchement du Plan Blanc.

Déclenché le 14 mars à Marseille, il consiste à organiser la mise en oeuvre rapide et rationnelle des moyens indispensables en cas d’afflux de victimesce qui passe justement par l’annulation des consultations et des opérations non urgentes afin de redéployer les médecins sur l’urgence en cours.

Image par Ri Butov de Pixabay

23 mars 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *