Home»Palais»Le Prince Souverain crée un comité de suivi Covid-19

Le Prince Souverain crée un comité de suivi Covid-19

- 23 mars 2020
0
Shares
Pinterest WhatsApp

C’est par un communiqué du Palais Princier que l’information a été diffusée. Nous le reproduisons en intégralité ci-dessous.

S.A.S. le Prince Souverain rappelle qu’en cette période de crise sanitaire, qui appelle l’union nationale, les Institutions doivent continuer de fonctionner dans le respect de la Constitution dont il est le garant, et loin de toute polémique.

Son Gouvernement est plus que jamais mobilisé pour gérer l’une des plus graves crises que la Principauté ait eu à connaître depuis la seconde guerre mondiale.

Ayant pris connaissance de la lettre ouverte qui Lui a été adressée par les élus du Conseil National, S.A.S. le Prince Se félicite que son message du 19 mars ait été entendu par l’Assemblée qui souhaite apporter sa contribution dans le strict cadre de ses compétences constitutionnelles.

Le Conseil National a sa place dans le dispositif de lutte contre cette épidémie. C’est pourquoi, comme annoncé le 19 mars dernier, sur proposition de Son Gouvernement, S.A.S. le Prince a accepté la création, par une Ordonnance Souveraine qu’Il signera dans les jours à venir, d’un comité mixte de suivi COVID-19, présidé par le Ministre d’Etat, au sein duquel les représentants de cette Assemblée seront étroitement informés de toutes les décisions prises ou à prendre par Son Gouvernement. Bien évidemment, à cette occasion, le Conseil national pourra formuler ses propositions.

Conscient des conséquences de cette crise sanitaire sur la vie de chacun, le Prince Souverain tient à réaffirmer son engagement sans faille afin que toutes les dispositions nécessaires soient mises en œuvre.

Il salue la mobilisation totale des personnels des Services de l’Etat et de la Commune, de santé, de secours et de sécurité ainsi que des bénévoles. Aujourd’hui le temps est à l’action, à la solidarité, à l’unit~.

Article précédent

Premiers chiffres des mesures de restriction

Article suivant

4 nouveaux cas de covid-19, une situation encore "gérable"