La chloroquine réservée au CHPG
Social-santé

La chloroquine réservée au CHPG

Didier Gamerdinger a indiqué que le CHPG utilisait la chloroquine sous surveillance médicale très étroite en étant attentif à ses effets secondaires indésirables.

« Le Ministre d’Etat a pris une décision en vue de préserver les stocks en Principauté et de prévenir une automédication dangereuse. Il permet leur préemption auprès des grossistes- répartiteurs et l’interdiction de leur dispensation par les pharmacies d’officine. En revanche, pour les patients déjà sous traitement de chloroquine, ils pourront s’en procurer auprès d’une seule officine en Principauté ».

Des conditions d’utilisation floues

Le Conseiller-Ministre l’indiquee : « Parce que cette molécule présente des risques d’utilisation indue et de surdosage causant des problèmes cardiaques et rénaux, elle ne sera délivrée ou utilisée qu’après un contrôle étroit et sous surveillance médicale ».

En revanche, le communiqué officiel ne précise pas dans quel cas elle sera administrée, notamment en fonction de l’évolution de la maladie chez le patient.

Concernant les livraisons de gel hydro-alcoolique, une distribution massive a été effectuée auprès des professionnels de santé. Une arrivée très conséquente de masques est attendue pour les jours à venir.

 

24 mars 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *