Bulletin de l’Economie monégasque
Economie

Bulletin de l’Economie monégasque

L’Institut Monégasque de la Statistique et des Etudes Economiques (IMSEE) a dévoilé, lundi 21 septembre, devant la presse, le Bulletin de l’Economie de la Principauté.

Sur l’ensemble du premier semestre, comparé à la même période 2019, le chiffre d’affaires de la Principauté a plongé de 13 % perdant plus de 900 M€. « Seuls deux secteurs résistent : la Construction et les Activités Scientifiques et techniques, services administratifs et de soutien. En revanche, l’hôtellerie-restauration perd 60 % de son chiffre d’affaires et l’on observe également un très net recul dans le Commerce de gros, mais aussi le Commerce de détail ».

Le commerce extérieur est retombé au niveau des années 2016-2017, en enregistrant -51% pour les achats et -37% pour les ventes » a indiqué Sophie Vincent.

A fin juin 2020, on dénombre 8 000 emplois de moins par rapport à juin 2019 (- 13,8%) dans le secteur privé, même si des rebonds mensuels ont été enregistrés dès la sortie du confinement ( 13 % entre mai et juin, 74 % uniquement dans l’hôtellerie-restauration) avec une situation différente selon les secteurs d’activités. Ces chiffres statistiques sont bien sûr à mettre en relation avec le fait que le trimestre étudié a été marqué par un confinement total puis une reprise partielle d’activités.

Enfin, grâce aux mesures de soutien aux entreprises, le nombre de radiations d’établissements a été moindre qu’en 2019 (208 contre 268) et le solde entre créations et disparitions d’entreprises est resté positif.

Concernant l’emploi, Didier Gamerdinger, Conseiller de Gouvernement – Ministre des Affaires Sociales et de la Santé, s’est félicité des effets bénéfiques des dispositifs d’aide mis en œuvre par le Gouvernement, à commencer par le CTTR, « qui ont permis d’ériger un bouclier de protection pour les entreprises et leurs salariés ». Il a toutefois annoncé que cinq nouveaux plans sociaux étaient en cours en Principauté, venant s’ajouter à la vingtaine existante, et concernaient une trentaine d’employés du secteur du yachting durement impacté par la crise. Il a confirmé que l’Etat et les partenaires sociaux travaillaient actuellement sur la notion de flexibilité du travail pour endiguer un peu plus les effets à venir de la crise.

Enfin, Jean Castellini, Conseiller de Gouvernement – Ministre des Finances et de l’Economie, a parlé d’ « une économie monégasque durablement affectée dont l’évolution va dépendre dans les semaines à venir de celles de la crise sanitaire, de la situation de l’emploi et d’événements macro-économiques comme le Brexit et les élections américaines ». Il a indiqué que le Gouvernement venait de déposer sur le bureau du Conseil National le projet final de Budget rectificatif en déficit de 165 M€. « C’est mieux que prévu lors des deux précédents rectificatifs exceptionnels car les recettes de TVA immobilière ont été meilleures qu’attendues et la baisse de la TVA commerciale, notamment dans l’hôtellerie-restauration, a été moins forte que dans nos prévisions ».

Le Bulletin de l’Economie est disponible sur cette page.

23 septembre 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *