La médecine nucléaire arrive au CHPG
Social-santé

La médecine nucléaire arrive au CHPG

Mis en œuvre après 3 ans de travaux, le Service de médecine nucléaire s’inscrit dans une stratégie régionale de prise en charge des patients. Le nouveau plateau technique dispose d’un matériel de détection plus sensible et une résolution plus élevée permettant d’explorer mais également de traiter un plus grand nombre de pathologies.

Cet investissement, d’un montant total de 8,2 millions d’euros, a été soutenu par le Gouvernement princier mais également par des dons privés versés par la Fondation Tabor à la Fondation des Amis du CHPG.

Pour les patients, il s’agit d’un véritable bénéfice, toutes les explorations en médecine nucléaire étant désormais proposées au CHPG avec prise en charge « Full Digital » grâce à une unité de cardiologie nucléaire et deux nouveaux Tomographes à Émissions de Positons (TEP) de dernière génération avec une qualité d’imagerie inégalée.

Le nouveau Service de médecine nucléaire a été inauguré lundi 28 septembre par S.A.S. le Prince Souverain, en présence de S.E. M. le Ministre d’Etat, Pierre Dartout, du Président du Conseil National, Stéphane Valeri, du Conseiller de Gouvernement – Ministre pour les Affaires Sociales et la Santé, Didier Gamerdinger, du Président du Conseil d’Administration du Centre Hospitalier Princesse Grace, André Garino, de la Directrice du CHPG, Benoîte de Sevelinges, du Chef du Service de médecine nucléaire, le Professeur Marc Farragi et de plusieurs personnalités.

29 septembre 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *