Les autorités recommandent la vaccination contre la grippe
Social-santé

Les autorités recommandent la vaccination contre la grippe

Dans le contexte de la COVID-19, le Gouvernement princier recommande à la population de se faire vacciner contre la grippe pour une meilleure protection de la santé de chacun. L’objectif est de limiter au maximum la propagation du virus de la grippe saisonnière alors que le virus de la Covid-19 circule encore activement.

La vaccination contre la grippe est recommandée pour tous, sans distinction, dès l’âge de 6 mois. La vaccination antigrippale pour tous les soignants et les personnels sociaux en contact avec les personnes vulnérables, en particulier dans les EHPAD, les institutions, les hôpitaux et les crèches est un devoir absolu. Elle est également une nécessité pour les personnels indispensables au fonctionnement de l’Etat.

Les médecins, les infirmiers, les sages-femmes, les biologistes médicaux et les pharmaciens peuvent vacciner contre la grippe et le vaccin contre la grippe est remboursé pour toute personne affiliée à la sécurité sociale monégasque.

Simplifier la lutte contre la COVID

La vaccination contre la grippe simplifie la prise en charge d’un patient présentant un syndrome grippal :
La grippe saisonnière et la COVID, même si elles sont causées par des virus très différents, provoquent des symptômes identiques: fièvre, toux, fatigue, douleurs musculaires. Le diagnostic sera donc facilité si une personne infectée présente ces symptômes, mais qu’elle est vaccinée contre la grippe : les soignants pourront plus rapidement identifier une éventuelle COVID, proposer un traitement adapté, que ce soit au domicile ou à l’hôpital.


Chaque année, des patients atteints de la grippe se rendent au service des urgences et certains présentent des complications rendant nécessaire une hospitalisation. Avec une épidémie de COVID en cours, les ressources hospitalières doivent être disponibles pour prendre en compte les formes graves de COVID. La vaccination peut aussi réduire le nombre de tests PCR réalisés pour savoir si une personne est atteinte du coronavirus, alors qu’elle est en fait contaminée par la grippe.

Réduire les absences professionnelles et scolaires

Lorsqu’une personne présente des symptômes évocateurs de COVID, l’éviction professionnelle ou scolaire est la règle en attendant le résultat de du test PCR. Il est en effet impossible cliniquement de faire la différence entre une grippe et une COVID.

En éliminant la grippe, on réduit ainsi le nombre de journées d’arrêt de travail ou de scolarité.
La vaccination contre la grippe est sans danger.

29 septembre 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *