Réélections au Conseil National : Unité dans la continuité pour sortir de la crise
Economie, Environnement, Social-santé

Réélections au Conseil National : Unité dans la continuité pour sortir de la crise

La séance du 1er avril était, comme le veut la tradition pour l’ouverture de la Session de Printemps du Conseil National, consacrée à l’élection des Présidents du Conseil et des Commissions, ainsi que des membres du bureau.

Des votes d’union

Stéphane Valéri et Brigitte Boccone-Pagès ont été réélus Président et Vice-Présidente du Conseil, chacun à l’unanimité des voix. Elu de l’opposition, Jean Louis Grinda a rappelé l’indispensable union nationale dans la période troublée que nous vivons actuellement.

Les Présidents de Commissions ont également été reconduits par des votes unanimes, y compris ceux issus de listes minoritaires.
« Depuis plus d’un an, au début de la crise sanitaire, j’ai proposé aux élus minoritaires, en plein accord avec les élus de la majorité, de travailler dans un esprit d’union nationale, pour faire face à cette crise historique et sans précédent. » a d’ailleurs rappelé Stéphane Valéri dans son discours de remerciement, intégrant d’ailleurs des conseillers minoritaires au Comité Mixte de Suivi Covid-19.

Des pistes pour une sortie de crise

« Les relations entre le Gouvernement et le Conseil National sont actuellement efficaces, et se déroulent dans le respect mutuel et sans polémique. » s’est encore félicité le Président.

La sortie de la crise sanitaire repose sur cet état d’esprit fait de l’unité des institutions derrière le Prince Souverain. Et Stéphane Valéri d’évoquer les prochaines étapes de la gestion de la crise.

En tout premier lieu, la vaccination devra être généralisée au plus tôt à tous les résidents puis aux salariés volontaires. Une prochaine livraison devrait permettre de vacciner la population âgée de moins de 55 ans.

Avec la vaccination et la baisse du taux d’incidence, les restaurants pourraient rouvrir le soir pour les résidents et les activités sportives reprendre, notamment le sport scolaire en plein air.

Les aides économiques de l’Etat devront être ajustées aux besoins des entreprises et des salariés, notamment par la Commission d’Accompagnement pour la Relance Economique (CARE) à laquelle participent le président de la commission des finances et de l’économie, Balthazar Seydoux et Corinne Bertani, en charge de la question du commerce.

Les transitions numériques et écologiques font partie des arguments renforçant l’attractivité monégasque, et sont donc gages de relance économique.

2 avril 2021
Qui sommes-nous ?

Les Pages Monaco sont une initiative privée destinée à donner une vision objective de l’actualité monégasque.

Contact : pagesmonaco(at)gmail.com

Textes et images © Sources mentionnées ou Pages Monaco

Contactez-nous

Si vous souhaitez diffuser un sujet, une information, un communiqué relatif à la Principauté de Monaco, contactez-nous à l’adresse pagesmonaco(at)gmail.com.

Abonnez-vous par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour recevoir une notification à chaque nouvel article.

Rejoignez les 1 098 autres abonnés