Transition numérique : Hays étudie les tendances du recrutement et des salaires à Monaco

Le cabinet de recrutement publie son étude sur les tendances du recrutement et des rémunérations à Monaco pour l’année 2018.

Depuis deux ans, le pays enclenche sa transition numérique, cruciale pour son développement.

Une transition numérique globale

Le plan de transition numérique a lieu dans tout le pays et comprend le développement d’un plan de sécurité numérique, la création d’incubateurs (comme MonacoTech, l’incubateur-accélérateur de startups créé en partenariat avec Monaco Telecom), l’idée d’un Monaco showroom sur des produits innovants, etc. L’objectif du Rocher est de développer sa stratégie pour prendre en compte les différents aspects de la transition numérique : la sécurité, le droit numérique, l’innovation, mais aussi les sujets transverses comme l’e-santé, l’e-éducation ou encore l’e-communication. La Principauté a aussi pour ambition de faire entrer le numérique dans la vie quotidienne des Monégasques et des résidents et de se positionner comme une place d’innovation.

La sécurité numérique

La transition numérique étant indispensable pour l’avenir de la Principauté, l’Agence Monégasque de Sécurité Numérique (AMSN) a élaboré un plan d’action pour le Gouvernement dont les objectifs sont les suivants :

  • Développer un cyber espace sûr et fort pour protéger la vie numérique des entreprises et des personnes et lutter contre la cybercriminalité
  • Sensibiliser les utilisateurs et former à la sécurité numérique en informant sur les comportements responsables
  • Faire de la sécurité numérique un facteur de compétitivité et de confiance et devenir un exemple dans ce domaine.

Impacts sur les recrutements

Le Rocher devrait donc être amené à recruter de plus en plus de profils digitaux au service de la transformation digitale : des Directeurs de la transformation digitale pour coordonner les différentes actions à mener, des Data scientists, des spécialistes de la cybersécurité, etc. Les filières Digital, Marketing, Informatique, scientifiques ou liées au Conseil devraient continuer d’attirer de plus en plus de jeunes diplômés. D’autant que les innovations en cours devraient modifier les emplois existants et en créer de nouveaux.

Le pays possède de nombreux atouts pour l’aider à prendre le virage du numérique : une stabilité politique, des moyens financiers permettant des créations de postes, etc. La Principauté de Monaco repose sur une économie mondialisée à très haute valeur ajoutée. Le Rocher possède une image d’excellence et attire les talents du monde entier. La mise en place d’un environnement numérique devrait rendre la Principauté encore plus attrayante et lui permettre d’attirer davantage de talents, de capitaux et d’innovations.

Mehdi Bétiche, en collaboration avec Karen Holcman.

Source