Monaco s’engage dans la construction durable

Sous l’impulsion de S.A.S. le Prince Souverain, Monaco s’est engagée dans des objectifs stricts de réduction de ses émissions de gaz à effet de serre. Pour accompagner cette trajectoire ambitieuse, la performance environnementale et énergétique des bâtiments est une priorité : ce pôle représente en effet plus de 30% des émissions de la Principauté.

Dans ce cadre, la Mission pour la Transition Energétique rassemblait, mardi 23 octobre, au Lycée Technique et Hôtelier de Monaco, l’ensemble des corps de métier de la construction et de l’urbanisme autour de ces enjeux prioritaires.

L’objectif : leur présenter la démarche Bâtiments Durables Méditerranéens (BDM), créée en Paca en 2009 (tous les détails en fiche technique). Volontaire et innovante, elle a une ambition : favoriser les bonnes pratiques dans la construction (réduction de l’impact des matériaux et des consommations d’eau et d’énergie, bio-climatisme, etc.) pour préserver confort et santé, tout en tenant compte des enjeux environnementaux, sociaux et économiques.

D’ici la fin de l’année 2019, la démarche sera adaptée au contexte et aux spécificités monégasques et deviendra BD2M : « Bâtiments Durables Méditerranéens de Monaco ».

Ce premier rendez-vous a en effet posé les axes principaux de l’initiative. Six journées de travail, réparties sur plusieurs mois, lui feront suite pour aboutir à la création du référentiel BD2M.

Avec plus de 160 participants comptabilisés, l’événement a permis des échanges nourris et constructifs.