Exercice Franco-Monégasque de sécurité dans le tunnel Rainier III

Sous l’égide du Département de l’Intérieur et de la Préfecture des Alpes-Maritimes, un exercice majeur de sécurité civile est programmé dans le tunnel routier « Rainier III », le mardi 27 novembre entre 21 heures et minuit.

Cet ouvrage transfrontalier est un axe important, notamment pour la sortie ouest de la Principauté et l’accès à l’autoroute A8/A500, emprunté chaque jour par plusieurs milliers de véhicules.

L’exercice aura pour scénario un accident, en partie haute du tunnel, entre un autobus interurbain et plusieurs véhicules de tourisme, entraînant de nombreuses victimes. Il permettra la mise en œuvre du plan de secours binational visant à coordonner et à mettre en place la chaîne de secours entre la Principauté de Monaco et le département des Alpes-Maritimes.

Plus de 200 « forces vives » seront engagées dans cet exercice, dont, pour la partie monégasque, le Département de l’Intérieur, le Corps des Sapeurs-Pompiers de Monaco, la Direction de la Sûreté Publique, la Direction des Affaires Sanitaires, le Corps des Carabiniers du Prince, le Centre Hospitalier Princesse Grace (Urgences et SMUR), la Croix Rouge Monégasque, le Centre Intégré de Gestion et de la Mobilité, la Direction de la Prospective, de l’Urbanisme et de la Mobilité, la Compagnie des Autobus de Monaco, et, pour la partie française, la Préfecture des Alpes- Maritimes, la Gendarmerie Nationale, le Service d’Aide Médicale d’Urgence (SAMU), le Service Interministériel de Défense et de Protection Civiles, le Service Départemental d’Incendie et de Secours des Alpes-Maritimes, et la Commune de Cap d’Ail.

Cet exercice s’inscrit dans la continuité des différents exercices d’ampleur menés ces dernières années avec la Principauté :
– Séisme en mer Ligure (exercices Monoïkos et Richter) en lien avec la Préfecture des Alpes- Maritimes,
– Accident dans le tunnel ferroviaire de Monaco (exercice binational),
– Attaque terroriste dans l’Auditorium Rainier III.

Il permet un entraînement régulier des forces d’intervention tant monégasques que françaises.

L’accès au tunnel sera interdit de 21h à minuit.