Monaco réunit l’Indonésie et l’Australie au chevet des coraux

La première Assemblée générale de l’Initiative Internationale pour les Récifs Coralliens (ICRI) sous co-présidence monégasque a été ouverte mercredi 5 décembre par S.A.S. le Prince Souverain. Cette Assemblée se tiendra jusqu’au 7 décembre, au Yacht Club de Monaco.

Dans Son discours, S.A.S. le Prince Albert II a notamment souligné : « La mobilisation internationale, l’action conjointe des acteurs économiques et des Etats, des organisations internationales gouvernementales et non gouvernementales, des scientifiques et des organisations locales, peut aboutir à des résultats précieux. Plus que jamais nous devons rester mobilisés et déterminés ».

Plus de 80 experts internationaux de haut niveau et de représentants des pays coralliens se sont réunis pour cette Assemblée générale au cours de laquelle le plan d’action (2018-2020) du secrétariat de l’ICRI sera présenté pour adoption. Ce plan d’action, vise à répondre aux nombreuses pressions anthropiques auxquelles les récifs coralliens font face. Le Secrétariat a notamment pour objectif d’inciter la prise des mesures suivantes :

  • Favoriser des solutions efficaces et évolutives pour renforcer la protection des récifs coralliens ;
  • Comprendre les tendances des récifs coralliens ;
  • Contrôler le commerce du poisson de récif vivant ;
  • Aider à réduire les menaces anthropiques qui pèsent sur les récifs coralliens, en particulier celles qui se manifestent à l’échelle mondiale ou régionale.

Cette Assemblée générale a été précédée, les 3 et 4 décembre, d’un atelier de travail réunissant des experts internationaux afin de trouver des solutions communes pour réduire les risques d’impact du changement climatique sur les récifs coralliens et d’un atelier d’experts sur la finance innovante.